[DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  magnor le Mar 29 Sep 2015 - 10:39

Il va falloir refaire TOUTES les listes pour le tournoi ...

http://www.spartangames.co.uk/resources/downloads

-Magnor-
avatar
magnor
Avant garde Musicien
Avant garde Musicien

Nombre de messages : 375
Age : 142
Au club, participe à : plus rien, en exil.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  riggsounet le Mar 29 Sep 2015 - 11:14

Nan, juste les faibles qui ont choisi de prendre les nations principales.
Riggs, ce chant du cygne, l'entendez vous? Danois, danois,... Twisted Evil

PS.: après une lecture très rapide d'un début de l'orbat russe, les modifs sont surtout de nouvelles configurations d'escadron. Elles vont de sympa à bof.

riggsounet
Officier
Officier

Nombre de messages : 1577
Age : 36
Au club, participe à : W40K, dystopian Wars, Flames of War

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  Malo Le Roux le Mar 29 Sep 2015 - 12:01

Je rejoue américain pour la campagne !!
avatar
Malo Le Roux
Ordonnance
Ordonnance

Nombre de messages : 416
Age : 20
Au club, participe à : 40k, Alkemy, KoW, JdR, Dystopian War

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  magnor le Mar 29 Sep 2015 - 13:27

riggsounet a écrit:

PS.: après une lecture très rapide d'un début de l'orbat russe, les modifs sont surtout de nouvelles configurations d'escadron. Elles vont de sympa à bof.

Euh, tu as lu trop vite je pense ... Ma liste de tournoi prend 30-40 points ! Razz

-Magnor-
avatar
magnor
Avant garde Musicien
Avant garde Musicien

Nombre de messages : 375
Age : 142
Au club, participe à : plus rien, en exil.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  riggsounet le Mar 29 Sep 2015 - 16:58

Allez, j'ai lu moins vite:
les russes prennent un nerf (le cuirassé à +15 pts... Mais, mais , mais Borodino va rester sur le côté!!!)
les prussiens prennent un buff (bcp de tesla qui passent tertiary, ce qui change radicalement la puissance de feu des navires...)
les US prennent un GROS buff (ils en avaient besoin en même temps)
les fracais se prennent un nerf (principalement en points)
les anglais se font globalement réajuster, avec sur le global un léger buff
Les japs ont qqs changements.
le COA prend un méchant coup sur la tête: les drones se font super nerfés. Bon en même temps, quiconque a déjà joué contre du COA full drônes voyait le concept "fumé" briller en lettres d'or dans le ciel (ouiiiiiiii, tour 1 full chasseurs! chasseurs ennemis éliminés? tour 2, full dive bombers, en sacrifiant tout ce qui peut voler!!! et ensuite on boucle sur les dive jusqu'à ce que mort s'en suive.)

Dans un mois à priori, toutes les nations mineures se font mettre à jour aussi.
Faut qu'ils boostent les danois, je les trouve un peu faibles (bon, ça a peu de chances d'arriver. Par contre, je pense qu'il vont rester comme ça.)
Les Lithuaniens devraient prendre un léger boost.

riggsounet
Officier
Officier

Nombre de messages : 1577
Age : 36
Au club, participe à : W40K, dystopian Wars, Flames of War

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  Commissaire Narzalion le Mar 29 Sep 2015 - 18:15

Je ne peux pas ouvrir le lien ( restriction internet du lycée..... ) en gros dans ce que je joue qu'est ce qui change ?
avatar
Commissaire Narzalion
Officier
Officier

Nombre de messages : 761
Age : 21
Au club, participe à : w40k

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  magnor le Mer 30 Sep 2015 - 9:13

riggsounet a écrit:
les russes prennent un nerf (le cuirassé à +15 pts... Mais, mais , mais Borodino va rester sur le côté!!!)

Mais ... nos bombardiers en piquée retrouvent Hunter(Surface) !

riggsounet a écrit:les prussiens prennent un buff (bcp de tesla qui passent tertiary, ce qui change radicalement la puissance de feu des navires...)

Tu as encore mal lu ... Razz C'est l'inverse, ils passent en secondary alors qu'ils étaient tertiary !

riggsounet a écrit:
le COA prend un méchant coup sur la tête: les drones se font super nerfés. Bon en même temps, quiconque a déjà joué contre du COA full drônes voyait le concept "fumé" briller en lettres d'or dans le ciel (ouiiiiiiii, tour 1 full chasseurs! chasseurs ennemis éliminés? tour 2, full dive bombers, en sacrifiant tout ce qui peut voler!!! et ensuite on boucle sur les dive jusqu'à ce que mort s'en suive.)

C'est pas trop tôt ! La dernière saison de Game of Drones était un peu usante ...


riggsounet a écrit:
Faut qu'ils boostent les danois, je les trouve un peu faibles

Je suis d'accord, mais vu qu'ils n'ont pas boosté les drones CoA ça a peu de chance d'arriver Razz .
narzalion a écrit:
en gros dans ce que je joue qu'est ce qui change ?

Saint Malo +10pts
Couronne +10pts, broadside passe à 12/10/8/6
Cherbourg +10pts
Dieppe +5pts

-Magnor-
avatar
magnor
Avant garde Musicien
Avant garde Musicien

Nombre de messages : 375
Age : 142
Au club, participe à : plus rien, en exil.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  riggsounet le Mer 30 Sep 2015 - 9:14

Britannia:
Faction-wide rules
All capital class naval models now have piercing torpedoes as standard. Woo! Very Happy

-------------------------------------------------------

Naval

Monarch:
Shield increased to (3)

Avenger:
P/S turret battery AD changed to 9/8/7 (boo!)
Fore torp spread buffed to -/14/12/10

Ruler:
-15 pts
P/S torp spread buffed to -/10/9/8

Regent:
+5 pts
Torp turret buffed to 9/8/7/-
P/S torps buffed to -/9/8/7
Guardian upgrade changed to Guardian (3, 8" protective = 1) for 20 pts

Lord Hood:
Devastating Munitions

Agincourt:
Turret spread buffed to 9/7/5/3

Dominion:
-5pts
Fore torps buffed to -/8/7/6

Tribal:
+5 pts
Fore torps buffed to -/8/7/6
-1 AP

Vanguard:
-5 pts
No longer piercing
Piercing torpedo upgrade for 5 pts.

Stalwart:
+1 AP
+1 CC

Orion:
Piercing torpedoes

Attacker:
+1 CC

Valiant:
-1 CC

Bastion:
-5pts
-1CC

Swift:
+1 CC

------------------------------------------------------------------

Aerial

Illustrious:

Redoubtable
Shield upgrade now costs 15 pts

Eagle:
-5 pts
Redoubtable
Magnetic Mines

Hawk:
+5 pts
Redoubtable

Merlin:
-5pts

SAW
Torpedo bomber movement increased to 14 and DR 3
Recon plane DR increased to 3





Prussian Empire

Commodore Doctrines
Wrath of the Hussars!
Now provides Terror Tactics (4) up from Terror Tactics (3).

Prussian Empire Naval Forces

Blücher
Fore Tesla Coil has changed to Secondary from Tertiary.

Elbe
Point cost raised to 220 from 210.
Fore Tesla Coil has changed to Secondary from Tertiary.

Kaiser Karl
Point cost raised to 225 from 220.
AP reduced to 10 from 11.

Emperor
Replacing a turret with either a Calcification Generator or a Shield Generator now costs +10 points.
AP reduced to 10 from 11.

Sturmbringer
No changes.

Rhine
No changes.

Königsberg
No changes.

Hussar
AP reduced to 4 from 5.

Donnerfaust
Attachment (PE, Medium & Small Naval, 1) changed to Attachment (PE, Naval, 1)

Havel
Added MAR: Attachment (PE, Naval, 1)

Uhlan
No changes.

Riever
CC reduced to 2 from 3.

Stolz
AD Spread on Fore Cannon (P) changed to 6/4/-/-.
Speed reduced to 10" from 12".
AP reduced to 3 from 2.
CC reduced to 1 from 2.
Added MAR: Piercing (Fore Cannon).

Arminius
No changes.

Saxony
No changes.

Wächter
No changes.

Prussian Empire Aerial Forces

Imperium
Fore Tesla Coil has changed to Secondary from Tertiary.

Gewitterwolke
Point cost reduced to 125 from 135.
Fore Tesla Coil has changed to Secondary from Tertiary.
Now has FOUR bomb bays instead of three.

Adler
Fore Tesla Coil has changed to Secondary from Tertiary.

Pflicht
Fore Tesla Coil has changed to Secondary from Tertiary.

Geier
Fore Tesla Coil has changed to Secondary from Tertiary.

Speerwurf
No changes.

Jäger
No changes.

Zerstörer
AA increased to 2 from 1.

Support Aircraft Squadrons

Fighters
No changes.

Dive Bombers
No changes.

Torpedo Bombers
Movement speed increased to 14" from 12".

Recon Plane
No changes.

riggsounet
Officier
Officier

Nombre de messages : 1577
Age : 36
Au club, participe à : W40K, dystopian Wars, Flames of War

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  riggsounet le Mer 30 Sep 2015 - 9:20

FSA:


Universal rules

Sharpshooters only for non-robot capital models
All Capital models have the Pinpoint Attack (Rockets) MAR
All Models have the Die Hard Attitude MAR
Additional battlegroups and specialist squadrons have been added.


Naval

Enterprise
Kinetic generator +15 Points (instead of +20)
Nullification generator +5 Points (instead of +10)

Liberty
215 points (instead of 220)
7 AA (instead of 6)
Elite crew upgrade +10 points (instead of +15)
Fore and Aft volley guns 90 degree firing arc (instead of 180)

Independence
Fore and Aft volley guns 90 degree firing arc (instead of 180)

Princeton
90 points (instead of 85)
Squad of 2-3 (instead of 1-2)
5 AP (instead of 4)

Lexington
Has a front and aft volley gun (only had a aft volley gun)
Rockets option is 60 points (instead of 55) and includes Pinpoint Attack (Rockets) MAR

Yale
Now includes Small Target MAR
45 points (instead of 50)

Guilford
40 points (instead of 45)
Can buy Pinpoint Attack (Rockets) MAR for 5 points
2 AA (instead of 3)

Augusta
Now has the Sharp Shooters MAR
25 points (instead of 30)

Springfield
20 points (instead of 25)

Turtle
10 points (instead of 15)


Air

Valley
Can take an internal Target Painter (Rockets, 16") Generator for 15 points

John Henry
75 points (instead of 70)
4 AP (instead of 3)

A17
4 AA (instead of 5)
5 CC (instead of 4)
Hunter (Surface and Submerged, Bombs, +1) MAR

PYB-2
Can buy the Pinpoint Attack (Rockets) MAR for 5 points

Freedom Mk 2
No longer an escort (can still be attached to Large and Massive)
Squad size 2-3


Empire of the blazing sun:
3 conneries, quasi rien.

France

Naval

Charlemagne - Up 15 points to 300
Vauban - Broadside Reduced to 10/8/6/4
St Malo - Cost increase from 220 to 230
La Rochelle - Up 5 Points to 220
Magenta - Up 10 points to 175, Cloud Generator cost up 5 points to 15
Couronne - up 10 points to 165, broadside increased to 12/10/8/6
Cherbourg - up 10 points to 125
Toulon - up 5 points to 90
Dieppe - up 5 points to 75
Ecuyer - no change
Marseille - no change
Epaulard - up 5 points to 45
Chevalier - no change
Alma - no change
Lyon - no change
Requin - no change

Air

Tourbillon - cost reduced to 170, lost 1 AP and AA
Rousseau - no change
Furieux - no change
Votaire - Fore guns increase to 6/5/4
Pascal - No change
Frelon - No Change



Russian Coalition

Russian Orbat Update

Moskva
+15 pts
Glacial Gen -10 pts

Khatanga
+10 pts
Target Jammer +5 pts

Borodino
+15 pts

Dudinka
+10 pts

Kostroma
+10 pts

Azov
+10 pts

Tambov
+5 pts

Pesets
-5 pts
Gained Ablative Armour (+1)

Tiksi
+10 pts
Target Jammer +5pts
-2 AP

Rudinksy
Now an Attachment for RC Naval Mediums and Larges
+1 AP

Rostov
+1 AD at RB 3 and 4

Nikel
+1 AA

Veliky
-5 pts

Novgorod
+5 pts
-1 AP

Tunguska
+5 pts
Target Jammer +5 pts

Krichev
+ 5pts

Saransk
+1 AD to Surface Mines

Terrestre

Alexander
Uses Large template instead of 45 degree

Kursk
Uses Large Template instead of 45 degree

Belgorod
Uses Large Template instead of 45 degree

Vorkuta
Uses Large Template instead of 45 degree

Orlov
360 movement now

Volochok
360 movement now

Minsk
360 movement now

Kamchatka
360 movement now

Tyumen
360 movement now

Poltava
360 movement now

Fortifications

Flak Tower
+5 pts
+1 AA

SAS

Dive Bomber
+1 DR

Torpedo Bomber
+4" to movement

Recon Plane
+1 DR



riggsounet
Officier
Officier

Nombre de messages : 1577
Age : 36
Au club, participe à : W40K, dystopian Wars, Flames of War

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  riggsounet le Mer 30 Sep 2015 - 9:26

Et le petit dernier le CoA:

Faction-wide rules:

Faster torpedoes is no longer a default rule for all CoA vessels.

------------------------------------------------------------------------

Naval

Prometheus:
-5pts cost for Dilation field generator option

Diophantus:
Now classed as a Dreadnought Assault Carrier
+65 pts
+1 Dr, +2 CR
+1 AP, AA and CC
Faster torpedoes
Strategic value now 100
Drone Launcher (9) upgrade is now 35pts
May not launch drones whilst wavelurking

Aristotle:
-15 pts

Energy turrets +1AD at all ranges
+1 MV
-1 AA, +2 CC
upgrade to e-turrets costs 20 points

Pericles:
-10 pts
Faster torpedoes
Strategic value (100)
(as a side note, did anyone ever notice that the normal turrets on the Pericles are 9/7/6/4? Stronger than the Aristotle!)

Hippasus:
+5 pts

Faster torpedoes
E-turret upgrade is now 15pts

Fresnel:
E-Broadside +1AD at all ranges (Single Fresnel links to 10 AD, a pair now link for 16)

Zeno:
+1 MV

Cleomedes:
Faster Torpedoes

Kepler:
+10 pts (and bloody well deserved!)
E-broadsides -1 AD at all ranges (... slightly less well deserved. Pair now link for 9 AD)
Attachment (Aristotle: 1) (Want to know what a full e-turret Aristotle and a Kepler link up for? 18/18/18/18!)

Plato:
no change, but a pair of e-turret Plato and a single Fresnel (new specialist group) links for 16 AD. Will open a new topic for discussing the new squadrons...)

Plutarch:
-5 pts

Diogenes:
Faster Torpedoes

Galen:
-5 pts.
Mucked up entry, no listing for how many you can attach to a model.

---------------------------------------------------------

Aerial

Euclid:
+25 pts (a little undeserved me thinks...)
Drone launcher reduced to (6)
Strategic value increased by 25 to (125)
Drone launcher (9) upgrade for 35 pts.
Combat Coordinator (acrobatic pilots) increased to +25pts
E-weapon target painter option is now 25pts.
Mine control generator option is now 25pts.
(... ouch)

Epicurus:
+10 pts
Strategic value (75)

Daedalus-Beta:
Experienced Engineers
Shield (3)

Hyperbius:
Combat Coordinator range decreased to 8"

Icarus:
+1 AP
+1 AA

Capek:
+5 pts
Fore energy guns reduced to 6/6 (from 5/5/5/5)
No specialist Defences
(... very ouch, but then they were very very good)

Ptolemy:
+5 pts

Pytheus:
+1 CC

Drones:
All drone movements reduced to 12"
Torpedo Drones do not have Faster Torpedoes
When a drone is destroyed or forced to ditch, roll 1D6. On a 1, 2, or 3 the drone is permanently dead. Shocked

-------------------------------------------------------------------------------

Armoured

Coeus: (Changed already!)

Herodotus
turns on large turning template
+1 turn limit
Strategic value reduced to 75

Archimedes:
E-turret AD +1 in all range bands.
360 degree turning (... well, it is almost the return of skuttle...)

Time orb:
360 degree turning

Battle orb:
360 degree turning

Skorpios:
+5 pts
360 degree turning

Socrates:
360 degree turning

Atticus:
(you guessed it) 360 degree turning

Orpheus:
(another) 360 degree turning

-------------------------------------------------------------

Fortifications

Forward Landing Field:
+5 pts
Strategic Value (100)

Tower Defence Line:
... confusing. Maybe a -35 pts for all? maybe a mucked up entry. Or possibly I am reading the old entry wrong...

Finally this alteration to Drones:

Quote

Drone-Link Feedback: Each time a Covenant Drone is forced to Ditch or is Destroyed roll a D6: On the roll of a 1, 2 or 3 the Drone is NOT placed in the Scrapyard and is instead removed from play entirely. This means the drone is no longer available to be launched by the Covenant Forces.


Et c'est LE gros changement de la faction. Fini le spam de drones !

riggsounet
Officier
Officier

Nombre de messages : 1577
Age : 36
Au club, participe à : W40K, dystopian Wars, Flames of War

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  riggsounet le Mer 30 Sep 2015 - 17:34

(pas vu le message avant ma salve)
riggsounet a écrit:

les russes prennent un nerf (le cuirassé à +15 pts... Mais, mais , mais Borodino va rester sur le côté!!!)

Mais ... nos bombardiers en piquée retrouvent Hunter(Surface) !
Et DR 3 Smile



riggsounet a écrit:
les prussiens prennent un buff (bcp de tesla qui passent tertiary, ce qui change radicalement la puissance de feu des navires...)


Tu as encore mal lu ... Razz C'est l'inverse, ils passent en secondary alors qu'ils étaient tertiary !

M'en suis rendu compte en relisant les deltas fait sur le forum officiel... Mais bon, les prussiens s'en sortent plutôt bien par rapport aux russes et aux francais (ce qu'ils ont pris, je ne sais même plus quoi jouer, il reste vraiment peu de choses efficaces...)



riggsounet a écrit:
Faut qu'ils boostent les danois, je les trouve un peu faibles

Je suis d'accord, mais vu qu'ils n'ont pas boosté les drones CoA ça a peu de chance d'arriver Razz .
Hey, vu les stats, les navires danois ont des chances d'être boostés ^^. Je milite pour qu'on me donne des canons à particules COA sur les corvettes. Je suis pret à perdre les mines Razz

riggsounet
Officier
Officier

Nombre de messages : 1577
Age : 36
Au club, participe à : W40K, dystopian Wars, Flames of War

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  Commissaire Narzalion le Mer 30 Sep 2015 - 23:29

sérieusement ??? je viens de prendre 50 points dans la gueule ???????
avatar
Commissaire Narzalion
Officier
Officier

Nombre de messages : 761
Age : 21
Au club, participe à : w40k

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  riggsounet le Jeu 1 Oct 2015 - 9:14

Ouais, tu jouais trop grobill avant.
oooooh, une porte...

riggsounet
Officier
Officier

Nombre de messages : 1577
Age : 36
Au club, participe à : W40K, dystopian Wars, Flames of War

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  magnor le Jeu 1 Oct 2015 - 9:16

Commissaire Narzalion a écrit:sérieusement ??? je viens de prendre 50 points dans la gueule ???????

C'est ce que l'on appelle un nivelage par le haut : les testeurs ont visiblement estimé que l'échelle actuelle ne permettait pas de gérer la nuance entre toutes les unités, donc ils ont tiré tous les coûts vers le haut. Au final, les seuls qui n'ont pas beaucoup augmenté sont des nations qui peinaient pas mal (FSA, Japs, CoA sans drones, ...).

Au moins ils ont fait tout d'un coup, résultat pas vraiment de nerf/bonus, mais un rééquilibrage global. Je trouve ça excellent.

Le seul inconvénient c'est que pendant un mois les nations secondaires vont roxer du poney car elles sont toujours équilibrées selon l'ancien référentiel. Mais bon, vu que certaines (*ahem* Ottomans) prenait ché-ché presque automatiquement depuis la v2 ... Riggs, range tes danois/italiens pendant un mois et tout ira bien ! Razz


Ah et, Riggs :
Spoiler:
blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla blablablablablablablablablablablablablablablablablablabla

C'est mieux comme ça non ? Razz

-Magnor-
avatar
magnor
Avant garde Musicien
Avant garde Musicien

Nombre de messages : 375
Age : 142
Au club, participe à : plus rien, en exil.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  riggsounet le Jeu 1 Oct 2015 - 10:21

Les italiens sont spéciaux à jouer mais pas si gros bill: tous leurs navires valent les yeux de la tête, avec une puissance de feu et une résistance plutôt moyennes. Par contre, equipage elite et pas mal de regles spé.

Les danois sont clairement fragiles (rien pour booster la résistance). Mais le couple puissance de feu/rapidité est trop important, principalement pour les croiseurs. Il faudrait baisser les tourelles des types croiseur (en baissant les points des gunship, à 100 pts c'est un poil élevé si on baisse la puissance de feu). Par contre, vu les dernières sorties, les équipages danois vont passer quasi partout en aggressive au minimum... Parce que jusqu'à présent, sur ces navires, il y avait assez peu d'AP, et avec des qualifications plutôt foireuses. Les derniers sorties sont reckless, aggressive ou elite, TRES rapide. Et avec bcp de gen tesla et une puissance de feu très faibles.

riggsounet
Officier
Officier

Nombre de messages : 1577
Age : 36
Au club, participe à : W40K, dystopian Wars, Flames of War

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  Commissaire Narzalion le Jeu 1 Oct 2015 - 13:14

faut arrêter avec " les danois sont fragile "

les français sont tout aussi fragile voire plus, Les danois ont plus de portée et on a pas des armes primaires sur tout nos petits bateaux nous ....
avatar
Commissaire Narzalion
Officier
Officier

Nombre de messages : 761
Age : 21
Au club, participe à : w40k

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  riggsounet le Jeu 1 Oct 2015 - 13:37

Ben si. Et tu peux prendre ça dans le sens que tu veux.

Francais: Cloud générator (le truc qui rend quand même tes gros mega chiants à gérer...), et si tu t'approches, ils te recoivent à coup de fuseur.
US: + 1 en DR pour toute la flotte
KoB: gardian generator
Russe: ablative...
Jap: +1 en CR et +1 PV à quasi toute la flotte
Teuton: +1 en DR ou en CR pour environ la moitié de la flotte
CoA: shield boosté quasi partout (shield gen + inventive scientists) + le fait de s'immerger pour quelques uns

Et si on ajoute les mineurs:
Italiens: full shield
Polonais: full shield
Australien: gardian
Chinois: jade armor

Sans compter que le pur danois n'a pas de vrai cuirassé, son cuirassé de poche perd très vite en efficacité (et c'est pas son shield 2 qui va changer la donne....)
Mais vu que je n'ai pas de gros, du coup je joue avec beaucoup plus de mediums que vous... Et eux profitent à fond des avantages danois (rapidité avec leur mvt de 10+2, et des gros canons.

Si tu penses que je me plante, montre moi où.

riggsounet
Officier
Officier

Nombre de messages : 1577
Age : 36
Au club, participe à : W40K, dystopian Wars, Flames of War

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  Commissaire Narzalion le Ven 2 Oct 2015 - 12:58

Tes armes primaires n ont pas de malus a courte portée. et après le cloud générator est bien mais la résistance du bateau derrière est nul à chier donc si tu arrive a courte portée avec tes armes bun tché tché et le problème c est que même a courte porté je peux pas avoir plus de 12 dés quasiment contrairement a vous qui arrivez avec des choses horribles du genre 20 dés .
avatar
Commissaire Narzalion
Officier
Officier

Nombre de messages : 761
Age : 21
Au club, participe à : w40k

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DW] Mise à jour des ORBAT au 28.9.15

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum